Complications reliées à l`avortement


Complications reliées à l`avortement

On ne possède que 42 880 rapports détaillés des 100 039 avortements pratiqués sur des canadiennes en 2004. Les taux de complications ne sont pas connus pour les autres 63 165 avortements dont Statistique Canada n`a aucuns rapports. Les rapports détaillés sont en très grande partie d`avortements réalisés dans les hôpitaux. Seule la province d`Alberta fournit des rapports détaillés pour les 6 125 avortements exécutés en clinique.

Sur les 36 755 avortements réalisés dans les hôpitaux, 625 femmes ont souffert des complications suivant leurs avortements, soit 1,7%. Le taux de complication était un peu plus bas pour les avortements dans les cliniques albertaines, soit de 0,2% ou 123 femmes sur 6 125.

Bien que les avortements pratiqués durant le premier trimestre avaient un taux de complication de 1,4% ou moins, le taux de complication sautait à 8,8% pour les avortements faits entre 17 et 20 semaines de gestation et grimpait à 10,7% pour les avortements dépassant 20 semaines. Les avortements en clinique ont démontré des augmentations de complications comparables mais un peu plus basses pour les avortements tardifs, soit de 6,9% pour les avortements entre 17 et 20 semaines et 10,5% depassant 20 semaines.

Les complications rapportées sont celles d`hémorhagie, infection, dommage au bassin, rétention du tissus foetal et complications désignées “autre.” Une analyse de 313 avortements indique que la complication la plus commune, soit la rétention du tissus foetal, était considérée comme complication initiale. Trente-quatre femmes ont éprouvé du dommage au bassin, rapporté comme complications initiale et secondaire. Trente femmes ont souffert une hémorhagie comme complication initiale, avec 26 cas d`hémorhagie comme complication secondaire. 90 autres femmes ont vécu des complications appelées “autre.”

Basé sur des données produits par la Direction Statistiques de santé, Statistique Canada, 2004

Source: Sondage sur.les Avortements Thérapeutiques, Institut Canadien pour l`Information sur la Santé, 2004